Amour & entrepreneuriat — Interview de Fen et Erwan dirigeants de l'agence Asgora

À l’occasion de la Saint-Valentin, nous avons eu l’idée de réaliser des interviews de couples qui baignent, de près ou de loin, dans un secteur informatique. Vous pouvez retrouver une version condensée sur notre compte Instagram : Cool IT.
Par soucis de synthèse, on n’a pas pu partager l’entièreté des interviews sur Cool IT. On profite de l’AsgoBlog pour vous proposer l’ensemble des propos qui ont été échangés avec les couples qu’on a rencontrés !

Qu’ils soient un couple de développeur, depuis toujours ou en reconversion, entrepreneurs ou hybride, nous avons souhaité échanger avec Aude et SimonGabriel et FannyChenchen et Julien, Fen et Erwan sur la place qu’occupe leur profession dans leur vie de couplecomment ils communiquent et équilibrent le professionnel du personnel.

Nous terminons cette semaine de l'amour avec un interview des dirigeants de l'agence, Fen et Erwan, partenaires dans la vie et au bureau

Est-ce que vous pouvez vous présenter tous les deux, ainsi que votre activité ? 

Fen — Je m’appelle Fen, j’ai 30 ans. Comme activité principale, je suis consultante IT au sein de l’agence Asgora, co-fondée avec Erwan. En parallèle, comme c’est une petite agence, j’assure aussi le poste de Responsable de communication et marketing, Manager et rédactrice de contenus pour nos différents comptes sociaux, dont Cool IT notre compte instagram

Erwan — Je m’appelle Erwan, j’ai 33 ans. Je suis Ingénieur Informatique. En parallèle, je suis Président de l’agence Asgora ainsi que chef de projet IT, développeur web et responsable financier. 

Comment vous êtes vous rencontrés tous les deux ? 

Fen et Erwan — On s’est rencontré dans le cadre de la création d’un autre projet d’Erwan, avec un ancien associé, Jaimie. C’était un projet d’appli de networking entre entrepreneur et freelance. À l’époque, on avait besoin d’un profil de communicant-e, qui s’est avéré être Fen, une pote de soirée de Jaimie. La suite is history comme on dit. Il y a eu pas mal de mouvement, de changement dans les projets jusqu’à qu’on décide de créer une boîte ensemble et de se mettre ensemble pour la même occasion. 

Est-ce que travailler ensemble ne vous a pas fait peur (pour votre relation) ? 

Fen et Erwan — Ha si carrément ! C’est même la principale raison pour laquelle on s’est longtemps tourné autour sans rien faire (rires). À l’époque, on était une équipe de 6 personnes tous en train de charbonner pour lancer l’appli. Quand on a commencé à se fréquenter, on a choisi d’en parler à personne, pour qu’on ait pas l’impression que Fen avait un traitement différent. Dans cette situation on se pose pleins de question, qu’est-ce qui va se passer si ça s’arrête ? Est-ce que l’équipe va l’accepter ? Comment on gère les conflits perso, dans le pro ? 

Connaissiez-vous le métier de l’autre dans son intégralité avant de vous rencontrer ?

Fen — Pas du tout ! J’ai eu une formation classique en communication avec des orientations au départ entre la mode, la musique et le théâtre. Un monde, à l’époque, complètement éloigné de l’informatique. Même si, avant de rencontrer Erwan, j’ai toujours bossé dans le digital, j’ai découvert avec son métier, qu’il y avait bien plus derrière le web. Découvrir son métier m’a motivé à me reconvertir dans le conseil IT !

Erwan — Absolument pas ! Je pensais que la communication c’était juste d’envoyer des messages sur les réseaux sociaux. Je ne savais pas que ça demandait autant d’organisation, de structuration et d’actions différentes, ni l’apport que ça a dans les métiers de l’informatique. Ça m’a permis de faire évoluer mon propre métier. 

Comment et pourquoi avez-vous voulu créer votre entreprise ensemble ? 

Fen — Très honnêtement, je n’ai pas eu le choix. J’étais paumée, au chômage avec quelques missions freelance mal rémunérées. Je prenais n’importe quel projet qui allait me permettre de payer mon loyer. J’ai rejoint le 1er projet d’Erwan pour l’équipe, qui avait l’air plus saine que mon milieu d’origine, avec des perspectives nouvelles pour moi et l’opportunité d’apprendre de nouvelles choses.

Erwan — C’est l’entreprise qui est venue à nous ! Notre collaboration a évolué tout au long de notre projet, qui en a amené d’autres. Nous avons naturellement développé l’entreprise sans réellement se poser la question concernant notre couple. On s’est rendu compte progressivement qu’on travaillait bien ensemble, qu’on se complétait bien. 

Est-ce que finalement, votre couple est votre force, dans le travail ? 

Fen et Erwan — C’est certain ! On dit souvent que si ça marche entre nous dans le privée, c’est parce qu’on s’est construit ensemble au travail. On est assez fiers d’arriver à faire la part des choses. Ça peut être flippant parfois, parce qu’on a l’impression d’avoir une double vie. Comme on a traversé des événements très difficiles en tant qu’entrepreneur, on savait qu’on arriverait à traverser n’importe quoi en tant que couple

Avez-vous des règles,  des tips à donner pour conserver un équilibre entre vie perso et vie pro ? 

Les deux — Après l’heure c’est plus l’heure ! Quand le travail est fini, interdiction d’en parler ! 

Erwan — Je dirais : ne rien se cacher, que ce soit dans le pro ou dans le perso. Il faut qu’on puisse rester transparent l’un envers l’autre. La communication est reine ! Je dirais aussi qu’il est important que chacun ait des passe-temps à elle ou à lui, seul-e ou avec son cercle de proche. Sinon on aurait rien à se dire haha ! 

Fen — De mon côté, je dirais qu’il n’y a pas à culpabiliser de ne pas être toujours capable de séparer les deux. Nous sommes mariés et associés. Notre entreprise finance nos projets de famille, c’est une réalité. D’autant plus que notre dynamique à deux, c’est la stabilité de la boîte. Il est naturel et humain que parfois nos problèmes pro influent sur le perso et inversement. Tant qu’on arrive à trouver une solution, ça ne devrait pas être un tabou.